Premières opérations : transfert de la 2v à son propriétaire

Une fois la belle transférée à son nouveau propriétaire, il a fallu la rapatrier.

Le démarrage fut laborieux à froid, les petits matins humides auraient-ils eu raison de l’allumage ? Un caprice ? Enfin, quelques tours de manivelle plus tard elle décolla.

50 km plus loin, un arrêt pour vérifier la route à prendre lui donna l’occasion de caler au moment de repartir après quelques minutes au ralenti… 2 heures pour la redémarrer

Le matin suivant vit donc un nettoyage de carbu, un réglage de l’allumage, un contrôle du jeu aux culbuteurs. Démarrage à froid impeccable, chauffe, démarrage à chaud … impossible. Bon, j’en profite pour vidanger. J’utilise de la 15W40 que j’espère plus détergente que la 20W50, quitte à vidanger assez vite, la mémère a besoin de se rincer les entrailles; ce qui lui tenait lieu d’huile moteur avait l’aspect d’un jus noir très épais.

Je soupçonne donc le condensateur (pas changé), la bobine et Dieu sait quoi encore. On verra bien.

Quelques photos prises ce jour-là:

J’adore ce look « dans son jus », elle en jette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *